raidje

raidje

134p

15,259 comments posted · 158 followers · following 0

3 days ago @ Basket USA - Les news ... - Michael Jordan s'est l... · 0 replies · +1 points

Ouais, pas sûr de comprendre ce que signifie cet emoji ni même l'intérêt de répondre par un simple emoji à un nmessage un tant soit peu structuré.

Mais bon, c'est l'époque, hein.

3 days ago @ Basket USA - Les news ... - Michael Jordan s'est l... · 2 replies · +1 points

Je partage assez cette opinion.

Tous les jours je me dis que je vais fermer mon compte Twitter (sur lequel, en plus, contrairement à ici, j'arbore fièrement mon vrai nom, ce qui est une hérésie sur ce réseau de haineux et de complotistes).

Mais c'est comme partout, il y a des perles et de belles rencontres à faire. Et laisser les autres à leur triste vie.

Décider d'être un troll, ou en être un sans même s'en rendre compte, c'est une pathologie qu'il faudra étudier un jour (je pense que certaines études doivent déjà exister, mais je n'ai pas d'énergie à dépenser à essayer de comprendre ce choix).

Je suis farouchement anti-Trump (c'est comme ça, j'ai mes raisons), et je suis abasourdi du culte dont il fait l'objet et du "retournement" complet de valeurs que certains de ces défenseurs ont opéré (il y a trop d'exemples).

C'est fascinant, terrifiant, un peu désespérant.

Enfin, on s'éloigne un peu du sujet (à moins que non, en fait).

3 days ago @ Basket USA - Les news ... - Michael Jordan s'est l... · 9 replies · +1 points

On lit de ces trucs, même sur des sites spécialisés.
Genre, il n'était entouré que de All Stars, et toutes les autres équipes des 90's étaient composées de peintres en bâtiment.

J’exagère à peine, et les mecs sont sérieux en plus.

6 days ago @ Basket USA - Les news ... - Les dix ├ępisodes de ┬... · 1 reply · +1 points

Ce n'est pas un quidam, mais la compagne, pendant un temps, d'un joueur.
Et pas n'importe lequel en plus.

Donc elle va peut-être apporter quelque chose d'essentiel.

Peut-être pas.

Ce n'est pas à toi de juger de la pertinence de son intervention, en tout cas, pas avant de l'avoir vue.

Ce n'est pas compliqué à comprendre pourtant.

Pour tout te dire je me pose plus de questions sur ce que peut apporter un Barack Obama, à part dire qu'il était fan.

Lui, vraiment, n'a aucune connaissance du fonctionnement interne des Bulls à l'epoque.

En fait, Electra, contrairement à Obama, n'est précisément pas un quidam dans cette histoire.

CQFD.

6 days ago @ Basket USA - Les news ... - Les dix ├ępisodes de ┬... · 3 replies · +1 points

Exactement.

Je viens d'apprendre par exemple (alors que j'ai toujours été fan de Jordan - ah ! le poster grandeur nature de Mondial Basket a tapissé le mur de ma chambre durant des années - et donc par extension des Bulls de l'époque) en lisant le super bouquin de David Halberstam (Playing for Keeps) que Kukoc ne s'était jamais intégré aux Bulls et avait toujours été très difficile à gérer pour Phil Jackson et Jordan-Pippen.

A priori il était boudeur, feignant aux entraînements, pas impliqué en défense.

Si j'ai appris ça lors de la lecture d'un livre 25 ans après les faits, je n'ose imaginer ce qu'un docu de 10 heures sur la dernière saison de la dynastie Bulls (avec très certainement des mises en perspective sur un temps plus long) va me réveler de fascinant.

Et peut-être (je n'en sais rien) mais peut-être que Carmen Electra va nous apprendre un élément essentiel.

6 days ago @ Basket USA - Les news ... - Les dix ├ępisodes de ┬... · 5 replies · +1 points

Mais tu n'en sais rien.

C'est peut être un point de vue très intéressant.

6 days ago @ Basket USA - Les news ... - Les dix ├ępisodes de ┬... · 1 reply · +1 points

Content. Très content.

Par contre, je viens de voir la bande annonce et je plains sincèrement ceux qui ne comprennent pas bien l'anglais.

Les sous-titres, ça a l'air vraiment une cata sans nom...

J'espère que vous maîtrisez parce que vous allez beaucoup perdre sinon, c'est certain.

6 days ago @ Basket USA - Les news ... - Les dix ├ępisodes de ┬... · 0 replies · +1 points

Netflix ne propose plus d'essai gratuit.

1 week ago @ Basket USA - Les news ... - [Coaching] Les Spurs d... · 0 replies · +1 points

Le score de 1-1 après 2 matchs était logique, et le 3-0 suivant était inévitable pour le Heat, qui n'avait juste aucun moyen de contrer les Spurs avec Bobo dans le cinq.
Même le début désastreux du match 5 ne m'a pas inquiété du tout, je savais que quand la machine se mettrait en route, c'en serait fini de Miami.

Je me rappelle avoir hurlé comme rarement sur le dunk de Manu sur Bosh (seul le dunk de Ronny Turiaf vu dans la salle dans un match contre la Belgique au Palais des Sports de Pau en 2009 m'a procuré plus d'émotions, mais pour des raisons très personnelles et contextuelles), déjà parce que Manu est mon héros, mais aussi parce que j'ai compris à ce moment là (alors que l'écart est encore faible, 42-35 après le dunk) que le match était plié et le trophée en poche !

Merci Manu, merci TP, merci Kawhi (bon, plus maintenant, mais bref), merci TD, merci Pop' et surtout surtout, merci Bobo.
Pour moi, et à jamais, le vrai "MVP" de cette finale, même si en fait, cette année là, je n’aurai désigné aucun MVP, car 2014 est vraiment (avec les Pistons 2004) la définition parfaite d'un titre gagné collectivement.

Pour l'anecdote, à la fin des années 90, je vivais à Pau, j'étais fan des Spurs depuis 3 ou 4 ans, et j'ai rêvé de voir Ginobili (alors tout juste drafté par les Spurs, mais encore en Europe) et Diaw (que j'avais découvert avec le Centre Fédéral, devenu INSEP et qui m'avait ébloui !) dans la même équipe.
Je ne connaissais pas Parker, pour être honnête (le match que j'ai vu de Boris avec le Centre Fédéral était l'année où TP venait d'arriver à Paris, je n'en avais pas vraiment entendu parler, ne connaissait rien de leur amitié).

Quand Bobo a signé aux Spurs, c'est vraiment devenu un rêve éveillé.
TP (que j'ai appris a apprécier petit à petit et qui était au sommet de sa carrière individuelle à ce moment là), TD, mon idole Gino et mon modèle Diaw dans la même équipe !

Puis il y a eu le cauchemar de 2013 (un peu compensé par le titre européen des Bleus) et la saison 2013-2014 ponctuée par ce chef d'oeuvre en Finale.

Quand ils sont sortis chacun leur tour à la fin du game 5, je pleurais de joie, littéralement.

Edit: le dunk de Turiaf dont je parle est celui là: https://www.youtube.com/watch?v=OF_Vsat8pRs

Je m'en rappellerai toute ma vie, ainsi que les 10 rangs devant et derrière moi, car j'ai hurlé comme un fou. Je venais de vivre un drame personnel inattendu et Ronny m'a offert la catharsis parfaite. Si un jour je le croise, je lui dirai juste un grand "Merci".

edit 2: c'est d'ailleurs le meilleur souvenir de Ronny sur un terrain, il le dit dans une interview à Trashtalk en 2017:

"TT : Ton meilleur et pire souvenir sur un terrain, là tout de suite ?

RT : Meilleur souvenir, mon dunk contre la Belgique avec Pau qui crie mon nom pendant 5-6 minutes, ça c’était très fort. Et pire souvenir… 2012, contre l’Espagne."

Je me souviens avoir été parmi ceux qui relançaient les cris dès que ça se calmait un peu en me retournant vers les rangs de derrière, en interpellant ceux de devant.

1 week ago @ Basket USA - Les news ... - [Coaching] Les Spurs d... · 0 replies · +1 points

En étant sérieux deux secondes, ce type est le joueur parfait selon moi.

Mais je n'y arrive plus, je ne prends plus plaisir à le regarder.

C'est dommage, j'en suis conscient, mais je mets la fidélité et la gratitude au dessus de tout, et ce qu'il a fait (ou disons, pour ne par être trop polémique, ma compréhension de ce qu'il a fait) est impardonnable.