FutureCash

FutureCash

108p

3,077 comments posted · 262 followers · following 0

6 weeks ago @ BasketSession.com - Stephen Jackson d&eacu... · 0 replies · +12 points

Je ne me souviens pas d'une bague avec Asterisque, surtout si on est MVP des Finals.

Cette histoire est créée de fond en comble par des Fans frustrés de voir leur équipe ou plutot idole se faire botter les fesses incessamment. Ces mêmes fans qui ont acquiescé la signature de Bron a Miami ou militait fortement pour la venue de James aux Rockets....

6 weeks ago @ BasketSession.com - Kevin Durant tacl&eacu... · 1 reply · +5 points

C'est pour ça qu'ils étaient les champions sortants CQFD

6 weeks ago @ BasketSession.com - Kevin Durant tacl&eacu... · 4 replies · +5 points

Justement c'est vous qui effectuez les comparaisons.

Pour moi la finalité est la même : Se mettre dans la situation la plus confortable pour remporter un titre en s'associant à un top 3 (voire deux) de la ligue.

En signant au heat, James plaçait la franchise comme contender n°1. Pareil pour Durant.

6 weeks ago @ BasketSession.com - Kevin Durant tacl&eacu... · 8 replies · +5 points

Miami n'avait pas déjà une team qui écrasait tout sur son passage.... leurs PO disent le contraire

KD a rejoint une équipe qui avait besoin de lui, c'est à dire d'un closer extrêmement efficace en Iso surtout en PO...

le top du PER en 2010 : james -wade -durant - bosh - duncan - howard - paul - Nowitzki...
Tous sont des superstars incontestables, sauf Bosh? C'est ça??

6 weeks ago @ BasketSession.com - Kevin Durant tacl&eacu... · 16 replies · +9 points

En 2010, y'a eu 3 superstars dans la même équipe...

Selon ta définition dans le cas de Durant, on a une Superstar qui rejoint une autre et une star.

Draymond --> Star, permets moi d'en douter fortement. C'est un peu comme Ben Wallace aux pistons, ce n'etait pas un star en tant que tel, mais il profitait du rayonnement de son équipe

6 weeks ago @ BasketSession.com - Kevin Durant tacl&eacu... · 3 replies · +17 points

"une équipe qui n'avait pas besoin de lui..."

J'ai toujours du mal avec cette idée que GS n'avait pas besoin de Durant... Quand on voit le scénario des Finals 2016 et les Game 3 des deux derniers, c'est totalement illogique de penser que les Ws n'avaient pas besoin de Durant.

Le style offensif pre-Durant est parfaitement adapté pour la saison régulière avec des adversaires moins concentrés, des shooteurs qui sont continuellement dans le rythme et peuvent faire 2/3 matchs en panne d'adresse avant de reprendre leur vitesse de croisière.. En PO, l'équation est différente, tu as besoin de deux gars capable d'attirer toute l'attention adverse et qui excelle dans l'ISO... Ce que n'avait pas GS. La venue de Durant permettait donc de répondre au défi proposé par le big three des Cavs avec le tandem Lebron/Irving

On a tous vu qu'avec un Curry diminué(Rajouté à la fatigue , merci les 73W et OKC), cette équipe n'est plus la même. La ou Lebron pouvait se reposer sur le génie et la création d'Irving, Curry était très esseulé dans la production au scoring, Klay en 4 Finals n'a jamais dépassé les 20ppg, ni Draymond.

"Mais le fait qu'il ne soit pas resté à OKC pour gagner un titre là-bas m'empêche de reconnaître pleinement sa valeur."

Kevin Durant est resté 10 ans à OKC, c'est beaucoup plus que la majeure partie des superstars de NBA. Le problème de Durant est qu'une équipe avec Westbrook, ne peut jouer que d'une seule façon : Succession d'ISO ou PnR basique de RW. On peut reprocher à Durant sa destination mais pas son départ.

6 weeks ago @ BasketSession.com - LeBron James ne regret... · 3 replies · +27 points

Damn!!! Quelle mauvaise foi nocturne....

Le mec est tout le temps dans l'autoproclamation. A vrai dire, tout ce qui sort de sa bouche, ses prises de positions sont soigneusement passées par une multitude de conseillers en com, de façon à ne pas en faire trop quand même, y'a des contrats et du fric derrière. Lebron tient à peu près le même discours que les média mainstream, sans pour autant réaliser des gestes symboliques ou dire des phrases chocs... Colin Kaepernick l'a fait, Craig Hodges aussi.

"Quand j'ai décidé de parler et de ne plus en avoir rien à foutre des critiques ou du fait que ça pouvait me blesser, c'était parce que ce que je faisais n'était pas pour moi. Ma popularité a baissé. "

Je peux comprendre la posture de James de ne pas prendre de risques, mais pitié qu'il ne vienne pas nous dire qu'il fait avancer les choses ou que ses prises de paroles n'ont pas pour but que d'augmenter sa popularité. Une vraie réaction de James aurait été d'invectiver les départements de Police responsables ou d'effectuer un geste fort comme Colin...

J'ai vraiment du mal avec le personnage... On a l'impression que tout est calculé, on est dans un feuilleton continu...

7 weeks ago @ BasketSession.com - Paul George déf... · 5 replies · +6 points

2011, 2014 et 2015. Pour de l'histoire récente, voici 3 champions "No-Superteam"....Et ces derniers sont caractérisés surtout par un excellent coaching axé autour d'une parfaite cohésion et d'une définition précise du rôle de chacun... Donc rivalisé en talent, oui, mais une organisation rigoureuse est également importante

Si le meilleur joueur de la ligue (Discutable déja), a été sweepé, alors que chacune des équipes ayant affronté les WS ait pu prendre au moins un match, c'est qu'il n'était vraiment pas la référence.

De toute façon, PG n'est pas concerné car OKC tel que construite n'est pas une superteam plutot un tandem à la KOBE/GASOL ou MJ / PIPPEN, avec des bons rp autour. Une superteam, c'est clairement le Heat 10-14 ou les Ws d'aujourhui, ie 3 potentiels FP, Klay et Green n'en sont pas réellement mais Klay + Green = 1e Superstar. Hate de voir comment Cousins va modifier leur jeu, bref....

8 weeks ago @ BasketSession.com - Stephen Curry revient ... · 15 replies · +41 points

C'est clair, ça s'est vu en 2016, également avec le regard dédaigneux...

Mais je crois que les deux quasi sweep consecutifs l'ont éloigné considérablement du fantôme de Jordan qu'il affirmait poursuivre à coup du superteams, dopées à la Luxury Tax.... Et ça il en veut à Curry, qui est l'essence même des Warriors. En rejoignant deux autres superstars en 2014, comme nous tous, Lebron ne s'attendait pas qu'une équipe autrefois moyenne puisse changer autant la donne.

A l'aube de la saison 14/15, Cleveland était donné vainqueur du championnat par plus de la moitié des experts avec les Clippers en contender de l'ouest. , les spurs étant en perte de vitesse et OKC sous courant alternatif.. Et puis, la BOOM, Kerr arrive, avec dans ses petits papiers Ron Adams, modifiant complètement le rythme offensif et la stratégie défensive. Curry, Thompson prennent une envolée spectaculaire. Draymond est installé dans le 5 de départ.

Les rêves de Lebron de dominer les 4 saisons à venir commencent à s'effacer, car au final, cette équipe amenée par Curry va s'imposer comme la meilleure et s'opposer farouchement à la domination qu'avait prévu l'auto proclamé KING. On ne peut que comprendre la frustration de ce dernier envers CUrry, qui pendant deux ans lui a volé la vedette

8 weeks ago @ BasketSession.com - LeBron James se fait p... · 1 reply · +2 points

"Si ça peut te rassurer je suis également un grand fan de Kevin Durant donc sur ce débat je suis objectif. " Vu tes prises de position sur tout ce qui touches Lebron, permets moi d'émettre un doute sur ta prétendue objectivité.

Love et Irving sont des All stars et ont montré qu'il peuvent être des leaders, option N°1 des franchises. A GS , il y'a KD et Curry. L'utilisation du système par kerr sublime les qualités de Klay et Green. Ces deux derniers ne boxent surtout pas dans la catégorie de James, Curry, Love & co

En parlant du coaching justement, on a une équipe organisée autour d'un seul joueur, avec des systèmes faits pour ce dernier tout en transformant les autres talents en simple shooteurs. Il faut surtout s'interroger sur la capacité de James à optimiser les qualités des autres superstars à ces cotés.

Durant lui s'insère plus facilement, si les aspects du jeu dont tu parles c'est confisquer la gonfle 14s par possession, sous utiliser les capacités de ses coéquipiers, oui Durant n'a pas compris bcp de choses.

Lebron a dominé Durant car il avait deux autres all stars à ses cotés... la saison 2017 était le meilleur étalon de comparaison avec des AS de chaque côté.

"KD pour moi c'était un potentiel top 5 all time avant sa décision." Je parie que tu ne tiens pas le même discours pour Lebron avec The Decision